Les éléments constitutifs de la Terre, les végétaux, le feu, les roches, les métaux et l'eau, génèrent des flux, des tensions, des mouvements...  La qualité d'un terrain est fonction de la nature des sols qu'elle traverse.

Un déséquilibre physique en sous-sol, entraîne un déséquilibre énergétique en surface.

Cela impacte le développement du vivant, tel les plantes, les animaux ou les personnes...

 

Les déviances opèrent des agressions au niveau du corps physique et sont nocives à la santé.

La géobiologie identifie les zones perturbées et réduit les risques d'exposition des personnes.

 

 

 

 

L'étude en géobiologie peut être faite afin de

  • S'assurer que le sol n'est pas la cause d'un mauvais état de santé de la personne,

  • Prévenir les risques lors d'une installation dans un espace de vie,

  • Renforcer le niveau vibratoire d'un environnement et favoriser l'état général.

 

Couplée à la clarification, cela agira à la fois, sur la matière et sur les substances subtiles en présence.

 

Par ailleurs il est important de réduire le degré de pollution généré par les champs électromagnétiques, tels que télés, téléphones, micro-ondes, portables, ordinateurs, radio-activité, lignes Haute Tension...

La Géobiologie, l'harmonisation de l'environnement

 

Dès lors que je reconnais la vie de la terre et son rayonnement,

je reconnais son influence sur le vivant.

La géobiologie relève les facteurs nocifs influents sur la santé des personnes.

Il s'agit principalement

 

  • des lignes telluriques (réseau Hartman et réseau Curry),

  • des failles géologiques,

  • des cours d'eau ou poches d'eau souterrains.

© Le temps d'un lieu

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now